Syndiquez-vous

Personnes conférencières du colloque de droit de la personne

Bochra Manaï : Racisme en milieu de travail – Comment transformer nos
organisations?

Depuis janvier 2022, Bochra Manaï est commissaire au Bureau de lutte contre le racisme et les discriminations systémiques à la Ville de Montréal. Elle obtient son doctorat en études urbaines de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). Sa recherche doctorale, qui deviendra ensuite un livre, Les Maghrébins de Montréal (PUM, 2018). Elle se spécialise sur les enjeux d’immigration, d’inclusion et d’exclusion et de cohabitation urbaine. Elle a coordonné la Table de concertation jeunesse de Montréal-Nord, puis dirigé Parole d’excluEs qui lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale à Montréal-Nord. Elle y alliait recherche-action et mobilisation citoyenne.

Marie-Isabelle Gendron, panéliste

Marie-Isabelle Gendron a fait sa transition du masculin au féminin en 2014. Avec l’appui de son employeur, elle fait sa transition pendant qu’elle travaille chez Pratt & Whitney Canada comme spécialiste technique au centre de service à la clientèle. Elle prend sa retraite en 2019 et s’implique à la Fondation Émergence. Aujourd’hui, elle est la gouverneure de ProAllié qui offre des formations dans les milieux de travail pour sensibiliser et éduquer les gens sur la diversité sexuelle et de genre. Elle termine une formation comme thérapeute en relation d’aide en 2021.

Isabelle Picard
Enjeux autochtones et discrimination systémique

Originaire de Wendake, Isabelle Picard est une ethnologue, chargée de cours, chroniqueuse, conférencière, consultante, formatrice et autrice wendat. Elle a étudié à l’Université Laval, où elle a complété un baccalauréat en ethnologie, une mineure en études autochtones ainsi qu’un diplôme en muséologie. Isabelle Picard a rédigé la première politique culturelle de Wendake, puis a travaillé à mettre en place le projet de revitalisation de la langue wendat. Elle est la Première spécialiste aux affaires autochtones à Radio-Canada et chargée de cours à l’UQAM.

Magali Picard
Être une femme autochtone dans le milieu syndical

Magali Picard est chroniqueuse, conseillère syndicale et administratrice au conseil d’administration de Centraide Outaouais. En 2018, elle est élue vice-présidente exécutive nationale de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC). Auparavant, elle occupait le poste de vice-présidente exécutive de la région du Québec – AFPC-Québec – de 2012 à 2018. Durant ce mandat, Magali a siégé à la FTQ à titre de vice présidente et de membre du conseil d’administration du Fonds de solidarité. Magali est fière de faire partie de la Nation huronne-wendat et d’appartenir au Cercle national des peuples autochtones (CNPA).

Olivia Baker
Inclusion des personnes trans en milieu de travail

Olivia Baker est chargée de programme à la Fondation Émergence depuis 2018. Dans le cadre du programme ProAllié, elle propose des formations, des outils de sensibilisation et du service d’accompagnement pour les milieux de travail qui souhaitent devenir plus inclusifs de la diversité sexuelle et de genre. Olivia détient une maîtrise en communication de l’Université de Montréal.

Rita Baga, animatrice

Rita Baga, de son vrai nom Jean-François Guevremont est une drag queen montréalaise active depuis 2007 et un personnage important de la scène culturelle LGBTQ+ du Québec. Animatrice et figure emblématique du Cabaret Mado, elle est surnommée « la reine des dimanches soirs ». En 2020, elle est une des deux drag queens québécoises à l’émission canadienne Canada’s Drag Race. Rita deviendra alors l’une des trois finalistes de la première saison de l’édition canadienne de la série. En 2023, elle animera Drag Race Belgique.

Stephen Brown : La contestation de la Loi sur la laïcité de l’État (loi 21) et
ses impacts sur les salariées musulmanes

Stephen Brown est le directeur général du Conseil national des musulmans canadiens (CNMC). Stephen commence sa carrière comme professionnel dans le secteur manufacturier. Il retourne à l’université pour obtenir un diplôme en commerce en gestion des technologies d’affaires à l’Université Concordia à Montréal, où il se joint au mouvement étudiant et devient le directeur du Concordia Student Union Advocacy Center. Il a été conseiller syndical pour le plus grand syndicat du Canada, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Stephen est un leader de longue date au sein de la communauté musulmane du Québec, consacrant son temps et ses énergies à la promotion des droits humains, du dialogue interconfessionnel et des initiatives de la jeunesse musulmane.

Sylvain Lemay : Intégration des personnes en situation de handicap

De 2007 à 2021, Sylvain Lemay (vérifier orthographe) est responsable du Service d’accueil et de soutien aux étudiants en situation de handicap à l’UQAM et a siégé au conseil d’administration du Réseau international sur le Processus de production du handicap (RIPPH) de 2011 à 2017. Il est actuellement coprésident du Comité national des personnes ayant un handicap pour le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et membre du Comité d’intégration au travail des personnes vivant avec un handicap au Congrès du travail du Canada (CTC) ainsi que de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ). Depuis 2017, il siège à titre de membre de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse et depuis 2022, au conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM), où il représente les usagers et usagères du transport adapté.

Frank Tanguy

Frank Tanguy est pompier et a fait sa transition de genre après sa première année au sein du Service de sécurité incendie de Montréal en mai 2021. Il est aussi coach d’un art martial thaïlandais, le Muay Thaï. Il s’implique au sein d’organismes communautaires pour rendre les milieux sportifs plus inclusifs. Depuis mai 2022, il est actif également au sein de la Fondation Émergence, un organisme à but non lucratif qui lutte contre l’homophobie et la transphobie à travers différentes actions.

 

Adeline Zilliox
Spécialiste de l’employabilité et du réseau communautaire d’entraide pour les personnes éloignées du marché du travail

Adeline Zilliox est spécialiste de l’employabilité et du réseau communautaire d’entraide pour les personnes éloignées du marché du travail. Aujourd’hui, elle met ses compétences au service des personnes handicapées via ROSEPH. Depuis plus de 10 ans déjà, elle travaille auprès de clientèles visées par la discrimination et sous-représentées sur le marché du travail tout en menant des projets d’inclusion sociale et professionnelle alliant les milieux scolaires et professionnels. Elle fut bénévole auprès de jeunes décrocheurs scolaires voulant intégrer le marché de l’emploi, démarrant ainsi sa carrière sur le plan communautaire. Forte de ses expériences variées, elle a développé un vaste réseau professionnel et a acquis une grande connaissance du milieu scolaire. Mais c’est surtout grâce à sa passion et ses multiples compétences qu’elle a développé une grande connaissance du réseau disponible au Québec pour venir en aide à la fois aux personnes sous-représentées sur le marché du travail et aux employeurs désirant embaucher de nouvelles ressources.

 

Laurence Marin
Spécialiste des politiques du handicap

Laurence Marin est spécialiste des politiques du handicap. Depuis 2018, elle dirige le Regroupement des organismes spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées (ROSEPH), notamment en représentant les organismes auprès des diverses instances au provincial. Elle effectue également l’administration ainsi que la gestion d’une équipe et coordonne des projets pour renforcer la présence des personnes handicapées sur le marché du travail. Avant de s’établir au Québec, elle a développé en France une expertise au service de l’emploi des personnes handicapées. Pendant plus de 10 ans, elle a conduit des missions et des projets au sein de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), à Paris, et du département des Évelines, la Maison départementale des personnes handicapées, à Versailles. L’évaluation des besoins des personnes en situation de handicap constitue l’une de ses expertises et son parcours démontre sa capacité à allier son expérience terrain à la pertinence de s’intéresser à la recherche scientifique pour l’amélioration des services et des milieux offerts aux personnes en situation de handicap.

 

Jeannette Mbenoun
Coordonnatrice de l’accès à l’égalité et des services-conseils

Jeannette Mbenoun a été conseillère en accès à l’égalité en emploi à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse pendant 3 ans. Depuis février, elle est coordonnatrice de l’accès à l’égalité et des services-conseils. Elle est interpellée et motivée par la lutte contre toutes les formes de discrimination. De manière résolue, elle s’est impliquée activement dans des organismes spécialisés en emploi et a travaillé́ sans relâche pour favoriser l’intégration professionnelle et socioprofessionnelle des personnes en recherche d’emploi, de formation ou de stages. Elle poursuit son engagement avec les programmes d’accès à l’égalité en emploi auprès des organismes publics assujettis à la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics pour les femmes, les personnes handicapées, les personnes autochtones, les minorités visibles et les minorités ethniques ainsi qu’auprès des entreprises privées assujetties aux obligations contractuelles.

 

Martin Boucher

Directeur à la Direction de l’accès à l’égalité et des services-conseils, Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ)

Titulaire d’une licence en droit et d’un baccalauréat en sciences politiques de l’Université d’Ottawa, M. Boucher a débuté sa carrière à titre d’avocat spécialisé en droit criminel et en droit de la jeunesse. Il a par la suite poursuivi celle-ci dans le milieu financier en tant que délégué pour l’Ombudsman et directeur des ressources humaines. En 2010, M. Boucher a joint la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse à titre de conseiller. Depuis janvier 2018, il occupe les fonctions de directeur de l’accès à l’égalité en emploi.

 

Isabelle Renaud
Conseillère à l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC)

Isabelle Renaud milite et travaille dans le mouvement syndical depuis 19 ans. Elle est conseillère syndicale à l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) et coordonne le service de l’éducation de son syndicat. Elle s’implique dans les mouvements féministes et communautaires par le biais de la Table de concertation de Laval en condition féminine (TCLCF) et le conseil d’administration du Centre St-Pierre. Elle est également vice-présidente de la Caisse Desjardins des travailleuses et travailleurs unis et présidente des Caisses de groupes Desjardins du Québec. Enfin, de 2004 à 2014, elle est vice-présidente, Laval du Conseil régional FTQ Montréal métropolitain et a travaillé au Service de l’action féministe et de l’équité salariale de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

Catherine Boucher : Milieux de travail alliés contre la violence conjugale

Technicienne en travail social et titulaire d’un baccalauréat en sociologie, Catherine Boucher œuvre depuis une douzaine d’années à titre d’intervenante auprès des femmes et enfants victimes de violence conjugale. Après avoir travaillé en maison d’aide et d’hébergement puis à SOS Violence Conjugale, elle s’est ajoutée à l’équipe du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale en tant que formatrice et agente de projet dans le cadre du programme Milieux de travail alliés.