Entente au CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue

C’est avec plaisir et fierté que la section locale SCFP-311 accueille le résultat des votes tenus lors de la tournée d’assemblées générales partout sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les membres ont voté pour l’entente de principe dans une proportion de 98,5%.Ces négociations locales sont prévues dans la loi.

Quelques-uns des points saillants de cette entente : • Les déplacements exigés par l’employeur se feront à l’intérieur des heures régulières de travail.

• Procédure de supplantation améliorée.

• Plusieurs possibilités pour aménager ses heures de travail facilitant ainsi la conciliation travail-famille.

• Instauration d’une banque de temps cumulés à 150 %.

• Possibilité de fractionner minimalement une semaine de vacances, et deux semaines si la personne salariée à plus de 20 ans d’ancienneté.

• Obtention d’un congé sans solde de quatre mois à tous les 4 ans.

• Allocation d’un tarif minimal pour les déplacements exigés par l’employeur.

« Je tiens à souligner que sans le travail acharné de toute l’équipe de négociation ainsi que l’implication et la solidarité de tous les membres de la catégorie 3 de la section locale SCFP-311 dans l’amélioration des conditions de travail, ce résultat n’aurait pas été possible », de déclarer Stéphane Lachance, conseiller du SCFP.

Partagez!