Terrebonne signe avec ses cols blancs une entente « gagnant-gagnant »

La Ville de Terrebonne et son syndicat des cols blancs sont heureux d’annoncer la signature d’une nouvelle entente de travail d’une durée de cinq ans.

« Nous sommes évidemment très heureux d’en être venus à une entente avec nos employés cols blancs. D’une part, parce que la Ville de Terrebonne entame un plan de transformation organisationnel majeur et que nous pourrons aller de l’avant dans ce grand chantier avec la paix d’esprit d’une convention signée. De l’autre, parce que nous avons négocié de façon harmonieuse et que nous en sommes arrivés à quelque chose de gagnant-gagnant qui, surtout, respecte le cadre financier actuel de la municipalité », de déclarer le maire de Terrebonne, M. Marc-André Plante.

Approuvée à 99 % par les 260 syndiqués cols blancs, la nouvelle convention collective remplace celle échue depuis le 31 décembre 2016 et s’échelonnera jusqu’au 31 décembre 2021. L’entente prévoit notamment des hausses de salaire de 2,5 % pour les années 2017 et 2018, 2 % pour 2019 et 2020 et de 1,5 % pour 2021.

Des modifications ont aussi été apportées à la satisfaction des deux parties afin d’assurer une optimisation de la prestation de travail et, ultimement, la qualité du service aux citoyens.

« En plus de consolider les conditions de travail existantes, nous améliorons ces dernières en préservant le pouvoir d’achat de nos membres, avec entre autres, l’introduction d’un boni d’ancienneté variant de 2,0% à 3,0% par année pour les membres ayant 5 ans de service et plus et l’amélioration du quantum de vacances pour une grande majorité de nos membres, tout en maintenant une paix industrielle pour les prochaines années », se réjouit M. Mathieu Lauzon, président du syndicat des cols blancs de Terrebonne (SCFP 2326).

Rappelons que les employés cols blancs comptent pour 22% des travailleurs de la municipalité et regroupent différentes catégories d’emplois dont les technologues, les postes en secrétariat et réception, les commis de bureau et les inspecteurs de l’urbanisme.

Partagez!