Le secteur municipal du SCFP solidaire des employés de Saint-Esprit

Ce lundi 1er mai, Journée internationale des travailleurs, environ une centaine de membres du secteur municipal du SCFP ont manifesté à Saint-Esprit, dans Lanaudière. Après avoir défilé dans les rues de la municipalité, ils se sont rendus à la séance du conseil municipal.

L’objectif était de témoigner de leur appui solide à Robert Brunet, président du SCFP 5313, qui représente les huit employés cols bleus et cols blancs de Saint-Esprit.

Robert Brunet est suspendu avec solde depuis 22 mars dernier, le temps d’une enquête sur un soi-disant «manque de loyauté» envers son employeur.

«Les employés municipaux de Saint-Esprit se sont syndiqués à l’automne 2016. Ils ont entrepris la négociation de leur première convention collective. Justement, le 22 mars, comme par hasard, nous avons déposé à l’employeur notre projet de convention», de souligner Maxime Valade, conseiller syndical au SCFP.

«Puis, le 27 avril, l’employeur nous a annoncé que son enquête était terminée. Nous souhaitons qu’il annonce le rétablissement du confrère Brunet le plus rapidement possible. Pour nous, tout cela n’était qu’une diversion. Nous voulons ramener l’attention sur le processus de négociation», d’expliquer le conseiller syndical.

«Plusieurs militants du secteur municipal du SCFP se sont donc donné rendez-vous pour envoyer des messages clairs: nous appuyons Robert Brunet à 100% dans ses droits et nous réclamons une première convention collective équitable à Saint-Esprit», a-t-il conclu.

Comptant plus de 110,000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70% de l’ensemble des employés municipaux au Québec, soit près de 31,600 membres.

Partagez!