Le SCFP-Québec salue la décision du gouvernement ontarien sur la vente de cannabis

Le SCFP-Québec se réjouit de l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement ontarien sur sa manière de gérer le cannabis récréatif. Le ministre des Finances et le procureur général de l’Ontario viennent d’annoncer la création d’une filiale de la Régie des alcools de l’Ontario (LCBO) pour ouvrir jusqu’à 150 succursales distinctes pour vendre du cannabis.

Cette décision a été prise au terme de plusieurs mois de travaux du Secrétariat ontarien de la légalisation du cannabis. Elle prévoit que la LCBO aura le monopole de l’achat, de la distribution et de la vente, y compris la vente en ligne.

Dans les grandes lignes, le modèle proposé par le SCFP-Québec au gouvernement du Québec est identique à celui retenu par l’Ontario.

L’annonce est survenue alors même que le SCFP-Québec présentait son mémoire à la ministre Lucie Charlebois dans le cadre de la consultation sur l’encadrement du cannabis, de passage à Montréal.

«Nous sommes extrêmement satisfaits de voir l’Ontario prendre la bonne décision. Tous les arguments militent en faveur d’un modèle basé sur une société d’État comme la SAQ ou la LCBO. C’est le meilleur moyen d’optimiser la santé publique et de protéger les mineurs. Les regards se tournent maintenant vers le gouvernement du Québec pour qu’il fasse le bon choix, pour les bonnes raisons», selon Denis Bolduc, président du SCFP-Québec.

Comptant plus de 115,000 membres au Québec, le SCFP représente quelque 3800 membres dans les sociétés d’État et organismes publics québécois.

Partagez!