Les policières et les policiers de Wendake signent pour cinq ans

La quinzaine de policiers et policières de Wendake, une réserve indienne située dans la région de Québec, ont signé hier leur nouveau contrat de travail. La dernière convention était échue depuis le 31 mars 2015. Cette nouvelle convention, d’une durée de cinq ans, finira donc le 31 mars 2020.

En plus des augmentations salariales rétroactives au 1 avril 2015, les syndiqués obtiennent une majoration de la prime de nuit également rétroactive au 1er janvier 2015.

L’horaire permettant d’avoir deux policiers par auto-patrouille a été intégré à la convention collective ce qui démontre que la nation Huronne-Wendat prend la sécurité de ses policiers à cœur.

Les syndiqués ont également obtenu davantage de flexibilité pour la reprise des heures supplémentaires, une majoration de la compensation pour les vêtements de travail des enquêteurs ainsi que les congés de maladie non utilisés monnayables à 100%.

« Même si les circonstances ont fait en sorte que ça a pris du temps avant que l’on puisse s’asseoir à la table, la négociation s’est faite dans le respect. Nous avons senti que la partie patronale était sensible à nos enjeux et nous l’étions tout autant aux leurs », de conclure la conseillère du SCFP, Kathia Lepage.

Partagez!