Paix industrielle à Dolbeau-Mistassini

Il n’aura fallu que dix jours de négociation pour que la Ville de Dolbeau-Mistassini et le syndicat de ses employés s’entendent sur une nouvelle convention valide jusqu’en 2020.

Les quelque 60 employés municipaux étaient sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2014. La négociation avait été retardée par la fusion et l’intégration de la trentaine d’employés de la firme Gestion Arpidome (sports, loisirs et culture)à l’appareil municipal.

Les 93 cols bleus et cols blancs obtiennent un montant forfaitaire de 2% pour 2015 et 2016. Pour 2017, leur salaire sera augmenté de 2 % plus un montant forfaitaire de 1%. Pour 2018, une augmentation de 2.5% plus un montant forfaitaire de 1% leur sont accordés. Et pour 2019 et 2020, respectivement des augmentations de 2% et 2,25%.

Sur le plan normatif, plusieurs améliorations ont également été obtenues, notamment en ce qui concerne les vacances, le cumul de l’ancienneté du personnel temporaire, les horaires de travail, le temps supplémentaire, les catégories d’employés et le mouvement de main-d’œuvre. Un article favorisant le travail fait à l’interne a également été rajouté à la convention.

« C’est dans un climat de respect mutuel, d’écoute et de saines échanges que nous avons négocié cette convention collective. Nous avons revu tous les articles puisqu’ils n’avaient pas été révisés depuis plus de 15 ans », a déclaré la conseillère du SCFP, Lucie Des Rosiers.

Partagez!