Une nouvelle convention collective pour le Syndicat des cols blancs de Gatineau-SCFP 5400

La Ville a signé aujourd’hui la convention collective du Syndicat des cols blancs de Gatineau-SCFP 5400. C’est lors d’une assemblée spéciale du conseil municipal que fut entérinée cette troisième convention collective pour ce groupe d’employés.

Faits en bref

La nouvelle convention collective sera en vigueur pour une période de huit années soit du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2022. Cette convention respecte le cadre financier donné par le conseil municipal et les principes établis par la loi 15.

La convention prévoit notamment :

Une indexation annuelle des salaires de :

– 2 % par année pour les années 2015 à 2022.

L’aménagement de nouvelles modalités pour la dotation;

Des gains opérationnels facilitant la gestion pour assurer un service à la clientèle de qualité aux citoyens;

– L’ouverture des bureaux de certains services durant l’heure du dîner;

– La révision de primes de disponibilités;

– Nouvelle disponibilité pour certains postes opérationnels pendant le congé des Fêtes;

Le règlement du dossier du régime de retraite, assurant ainsi la pérennité du régime.

Citations

« Nous sommes très fiers d’avoir conclu une convention collective d’une durée de huit ans. Cette entente tient compte des préoccupations de nos membres ainsi que de l’amélioration de la gestion opérationnelle et des services aux citoyens. Je tiens à remercier nos membres pour leur patience tout au long de cette longue période de négociation. Je tiens également à remercier le SCFP, sans qui, il n’aurait pas été possible d’y parvenir en si peu de temps depuis notre affiliation en novembre dernier » a souligné M. Marc M. Demers, président du Syndicat des cols blancs de Gatineau-SCFP 5400.

« La Ville franchit aujourd’hui une étape importante dans le cadre de ses négociations en signant la convention collective des 883 cols blancs. L’objectif ultime de la Ville était d’en venir à une entente négociée avec le Syndicat des cols blancs de Gatineau-SCFP 5400 comme ce fut le cas avec tous les autres syndicats. On peut dire aujourd’hui que c’est une mission accomplie », a déclaré le maire de Gatineau, M. Maxime Pedneaud-Jobin.

Partagez!