Nouvelle convention collective pour les cols bleus de Mont-Royal

Réunis en assemblée générale syndicale au soir du 23 janvier, les employés cols bleus de la Ville de Mont-Royal ont voté à 73% en faveur d’une nouvelle convention collective. Ce contrat couvre la période du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2021, pour un total de sept ans. Les augmentations salariales totales sont de 17,5%, soit un montant rétroactif de 7,05% pour les trois années écoulées ainsi qu’un total de 10,45% pour les quatre années à venir.

En vertu de l’entente, 11 cols bleus passeront du statut auxiliaire au statut permanent, et le plancher d’emploi sera de 59 employés permanents. Un congé mobile supplémentaire a été négocié, et les congés de ce type pourront dorénavant être fractionnés et seront calculés en heures.

L’employeur devra combler les postes devenus vacants au bout de 30 jours maximum. Par ailleurs, la clause concernant les vêtements de travail des auxiliaires a été améliorée. Aussi, les mesures disciplinaires imposées par l’employeur devront l’être dans un délai de 3 mois au lieu de 6 mois. Ces mesures demeureront au dossier 12 mois au lieu de 18 mois s’il n’y a pas de récidive.

 «Les cols bleus de Mont-Royal, membres du SCFP, ont fait preuve d’esprit de conciliation en acceptant cette proposition de l’employeur. L’important est qu’ils ont pu s’exprimer librement sur une proposition claire. C’est le mandat que le tuteur du SCFP 301, Denis Régimbald, a établi pour tous les dossiers de négociation», selon Stéphane Paré, conseiller syndical au SCFP.

«La vérification des textes et la signature se feront très rapidement dans les prochains jours pour mettre en place cette nouvelle convention collective», de préciser Stéphane Paré.

Comptant près de 116;000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70% de l’ensemble des employés municipaux au Québec, soit 32;240 membres. Il est le plus grand syndicat affilié à la FTQ.

Partagez!