Le SCFP au Canada

À l’échelle pancanadienne, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) est le syndicat qui compte le plus grand nombre de membres. Ailleurs au Canada, le SCFP National est mieux connu sous son nom anglais: Canadian Union of Public Employees (CUPE). Né en juin 1963 de la fusion de deux syndicats, le SCFP a par la suite connu une croissance soutenue. Tant et si bien qu’en 2015, le SCFP comptait au-delà de 633 000 membres, dont plus de 110 000 au Québec.

Grâce à cet important membership, le SCFP peut compter sur une base de financement stable, ce qui lui permet d’offrir à ses syndicats membres des services professionnels et variés, ainsi que les plus importants fonds de défense et de grève.

Unis sous une même bannière, les membres du SCFP disposent de l’expertise syndicale nécessaire pour affronter la complexité toujours croissante de notre économie mondiale.

Le SCFP est un syndicat moderne, dynamique et bien structuré qui compte 66 bureaux répartis dans tout le Canada et environ 800 personnes à son emploi. Le SCFP offre des services dans les deux langues officielles du Canada.

Syndicat fort et démocratique, le SCFP lutte pour l’amélioration de la qualité de vie de l’ensemble des travailleurs au Canada. Les femmes et les hommes qui bâtissent ensemble les sections locales construisent le SCFP, afin d’être mieux entendus en exprimant d’une seule voix un point de vue collectif, dans leurs milieux de travail et dans la société en général.

Le SCFP représente, entre autres, des travailleuses et travailleurs de la santé, de l’éducation, des municipalités, des bibliothèques, des universités, des services sociaux, des services publics, des transports, des services d’urgence, du transport aérien et des communications.

Les membres du SCFP fournissent des services, occupent des emplois de col blanc, de col bleu, de technicien, de manoeuvre ou d’ouvrier spécialisé. Plus de la moitié des membres du SCFP sont des femmes. Environ le tiers de ces personnes travaillent à temps partiel.

Ensemble, ces hommes et ces femmes ont gagné le droit de négocier leurs salaires et leurs conditions de travail, d’éliminer les gestes arbitraires de la part des employeurs et de s’exprimer haut et fort sans peur de représailles.

La structure pancanadienne

Le congrès est l’autorité suprême du SCFP. À tous les deux ans, dans une grande ville canadienne, le congrès pancanadien du SCFP réunit les délégations de ses syndicats locaux pour démocratiquement élaborer ses orientations et se prononcer sur ses politiques.

C’est aussi lors de ce congrès biennal que les élections à la direction du SCFP ont lieu.

Le SCFP est affilié au Congrès du travail du Canada (CTC), qui est la voix nationale du mouvement syndical et représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens, et à la Confédération syndicale internationale (CSI).

On en apprendra plus sur le SCFP National en consultant son site web en français, scfp.ca, ou en anglais, cupe.ca.

SCFP Canada

Pour accéder au site web du SCFP National,

CLIQUEZ ICI !

Le CTC

Pour avoir plus d’informations sur le Congrès du travail du Canada (CTC),

CLIQUEZ ICI !

La CSI

Pour avoir plus d’informations sur la Conféderation syndicale internationale (CSI),

CLIQUEZ ICI !