Des retraités du Québec interpellent les partis fédéraux
Lancement du «Manifeste pour une retraite décente pour toutes et pour tous»

Ce mardi à Montréal, une coalition de 13 associations de retraités ont interpellé en conférence de presse les partis politiques fédéraux sur la question de la retraite. La Coalition citoyenne pour mieux vivre et vieillir (C2V2) a dévoilé son «Manifeste pour une retraite décente pour toutes et pour tous».

Ce manifeste percutant établit un diagnostic complet quant aux conditions de retraite insuffisantes de la plupart des aînés d’aujourd’hui et de demain. Il constitue aussi un cri d’alarme quant aux attaques menées par les différents paliers de gouvernement contre l’ensemble des régimes de retraite, tant publics que privés. Enfin et surtout, il propose une feuille de route détaillée pour éliminer la pauvreté à la retraite, ainsi que préparer l’avenir et la retraite des plus jeunes.

«Aujourd’hui, nous brisons le silence sur la question de la pauvreté à la retraite. Il faut que cesse l’offensive sans précédent contre les droits à la retraite, qui est une « dépossession tranquille ». Nous en appelons à une mobilisation citoyenne massive pour forcer des améliorations nécessaires et urgentes. Il est aussi grand temps que les partis fédéraux s’engagent à établir durablement une retraite décente pour tout le monde», a lancé Jean Carette, porte-parole de C2V2.

Dans sa section «L’état des lieux», le manifeste rappelle que 52% des femmes retraitées et 42% des hommes retraités du Québec reçoivent le Supplément de revenu garanti, ce qui signifie qu’ils vivent dans la pauvreté. Il souligne également qu’en 2012, plus de la moitié des 65 ans et plus ont déclaré des revenus inférieurs à 25,000$. Enfin, il dénonce le fait qu’à la retraite, en moyenne, les femmes ne vivent qu’avec 65% du revenu des hommes.

La «Revendication principale» du manifeste, détaillée en plusieurs points, réclame notamment:

-dans l’immédiat, la bonification du Supplément de revenu garanti (SRG) par une augmentation de 15%, une inscription automatique et une pleine rétroactivité aux retraités actuellement lésés;

-à court terme, l’amélioration et le doublement progressifs de la RRQ ou du RPC;

-le retour de l’âge de la retraite à 65 ans.

Le manifeste complet est disponible sur le web.

La Coalition citoyenne pour mieux vivre et vieillir regroupe: l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR), Espaces 50+, le Regroupement des syndicalistes à la retraite affilié au Conseil régional FTQ Montréal métropolitain, le Regroupement des syndicalistes à la retraite affilié au Conseil régional FTQ Laurentides-Lanaudière, les Retraités du 429 (cols blancs de la Ville de Montréal), le Regroupement des retraités cols bleus de la Ville de Montréal, l’Organisation des retraités du transport de Montréal (ORE-TM), l’Association des retraités du transport en commun urbain de Montréal (ART-CUM), les Retraités du personnel syndiqué de Gaz Métro, l’Association du personnel retraité de la Ville de Québec (APRVQ), APRÈS L’UM (personnel retraité de l’Université de Montréal), de même que l’Association des syndicalistes retraités du Canada (ASRC-CTC) et la Fédération des syndicalistes à la retraite du Québec (FSR-FTQ-ASRC).

Partagez!