Journée d’action politique du SCFP: « Oser s’engager »

Sous le thème Oser s’engager, plus d’une centaine de militantes et militants ont participé à la journée d’action politique du SCFP afin d’échanger sur les meilleures façons de faire valoir les idées progressistes en influençant l’opinion publique.

Michel Venne, fondateur de l’Institut du Nouveau Monde (INM) a entretenu la salle sur la participation des citoyens à la vie démocratique et à l’importance pour les syndicats et les syndiqués de s’engager socialement.

Rhéal Séguin, journaliste et politologue, a déconstruit le contexte médiatique québécois et a expliqué comment les grands médias font valoir les intérêts de la classe dominante, aux dépens des sujets qui touchent le monde syndical.

«Il faut comprendre le contexte médiatique et politique pour faire ressortir de nouvelles idées, de nouvelles façons d’engager la population contre l’austérité, par exemple», d’expliquer Denis Bolduc, président du SCFP-Québec.

En après-midi, les personnes présentes ont participé à la formation animée par Martine B. Côté « Prendre sa place dans l’espace public » qui facilite l’écriture de lettres ouvertes destinées aux grands médias. Ces lettres qui sont ensuite partagées sur les réseaux sociaux influencent l’opinion publique.

«Il faut prendre la place qui nous revient et à partir d’aujourd’hui on est un peu mieux outillé pour le faire», de conclure Denis Bolduc.

Partagez!