Bonne nouvelle pour les employés du gouvernement et des organismes publics
Les cotisations au RREGOP diminueront de 2017 à 2019

Le SCFP vient de recevoir une bonne nouvelle pour ses membres qui participent au RREGOP, le Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics.

Selon sa toute dernière évaluation actuarielle, le RREGOP est en excellente santé financière. Cela fait en sorte que pour chacune des années 2017, 2018 et 2019, les taux de cotisation des participants vont diminuer et non augmenter.

Pour 2016, le taux de cotisation de l’employé participant est de 11,12%. En 2017, il passera à 11,05%. En 2018, il sera porté à 10,97%; puis, en 2019, il sera de 10,88%.

«Lors de la dernière négociation de leur convention collective, les employés du secteur public québécois se sont fait dire par le ministre Coiteux que le RREGOP était très vulnérable. De notre côté, on a expliqué et réexpliqué qu’au contraire, il était en bonne santé. Aujourd’hui, le bilan de santé du RREGOP confirme la mauvaise foi du gouvernement», selon Pierre Soucy, président du Conseil provincial des affaires sociales (CPAS), qui regroupe les membres du SCFP dans le réseau québécois de la santé et des services sociaux.

«Mais c’est enfin une très bonne nouvelle pour les travailleuses et les travailleurs qui cotisent au RREGOP. Ça finit bien l’année pour les employés qui tiennent à bout de bras les réseaux de l’éducation, de la santé et des services sociaux. Il faut souligner le bon travail et la saine gestion du Comité de retraite du RREGOP», de conclure Pierre Soucy.

Partagez!