Les cols bleus de Dollard-des-Ormeaux signent leur nouvelle convention

C’était aujourd’hui la signature officielle de la nouvelle convention collective des 85 cols bleus de la Ville de Dollard-des-Ormeaux, une des municipalités défusionnées de Montréal. Ces travailleuses et travailleurs sont représentés par le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal (SCFP 301). Ils étaient sans convention collective depuis 2015.

Cette entente prévoit des augmentations salariales de 20,4 % d’augmentation sur 8 ans lesquelles atteindront 22,31% après majoration.

Parmi les autres gains, mentionnons : l’ajout de neuf (9) heures de congé mobile;

la modification de la gradation des vacances,13 ans au lieu de 15 ans pour avoir la possibilité de cinq (5) semaines de vacances;

la rémunération de vacances au taux moyen incluant les heures supplémentaires et les primes;

l’augmentation de la prime pour les outils;

la bonification de la cotisation patronale au régime d’assurance collective de 5 % par année, elle passera de 50 % en 2017 pour atteindre 65 % en 2020.

Les employés recevront également une paie rétroactive de 2,50 % pour 2016 et 2017.

Le 1er février dernier, les cols bleus ont accepté à 82,5 % l’entente de principe intervenue entre la partie syndicale et la Ville de Dollard-des-Ormeaux.

« Cette ronde de négociation a été très difficile. Mais nous sommes contents des résultats. Les cols bleus de Dollard-des-Ormeaux ont une convention qui améliore leur qualité de vie tout en assurant une paix industrielle jusqu’en 2022 et de meilleurs services pour les 50,000 citoyennes et citoyens de la ville », se réjoui, Anne Boulet, conseillère du SCFP au Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal (SCFP 301).

Partagez!