Université du Québec à Trois-Rivières
Les chargés de cours de l’UQTR signent pour cinq ans !

Hier, les représentants du Syndicat des chargés de cours de l’Université du Québec à Trois-Rivières ainsi que les représentants patronaux ont signé une nouvelle convention collective.

Les quelque 900 chargés de cours étaient sans contrat de travail depuis mai 2015. En assemblée générale, le 10 septembre 2016, 83% des membres avaient voté en faveur de l’entente.

Cette convention collective, valide pour cinq ans, comprend des gains normatifs importants pour les syndiqués. Mentionnons notamment des modifications apportées à la répartition des cours, aux exigences de qualification ainsi qu’une bonification du programme de perfectionnement avec l’ajout, entre autres, d’un volet ressourcement qui met en valeur la participation des membres au rayonnement de l’université. De plus, les chargés de cours peuvent désormais prendre un congé sans traitement sans perdre leur pointage.

Sur le plan financier, les représentants syndicaux ont réussi à négocier l’ajout de trois échelons pour chacune des échelles salariales.

«Le résultat obtenu dans cette négociation est très satisfaisant. Dans un contexte financier difficile, nous avons pu améliorer la situation de nos chargés de cours. Nous apprécions également le souci d’équité avec les autres groupes d’employés manifesté par l’université», de déclarer Carole Neill, présidente du Syndicat des chargés de cours de l’UQTR (SCFP 2661).

Partagez!