On mérite mieux
La campagne se poursuit dans Sanguinet et dénonce les choix qui compliqueront les transports dans la région

C’est dans la circonscription de Sanguinet que la coalition de syndicats a décidé de poursuivre sa campagne d’affichage en prévision de l’élection du 1er octobre prochain. En mettant en lumière les mauvaises propositions faites tant par les libéraux que la CAQ en matière de transport en commun, ses membres espèrent rappeler aux électeurs que d’autres choix sont possibles.

« Les libéraux, avec l’appui indéfectible de la CAQ, se sont entêtés à imposer le projet du REM qui aurait un impact néfaste dans la MRC de Roussillon. La mise en valeur de ce projet risque de mener à la fermeture du train de Candiac, ce qui va rallonger le temps de déplacement de nombreux usagers et pourrait augmenter le trafic sur les ponts », a condamné la coalition.

Au lieu d’opter pour le développement d’un système qui améliorerait le réseau en place et profiterait au plus grand nombre de personnes, la CAQ et les libéraux préfèrent celui qui bénéficiera aux amis du régime. Les réseaux de transport municipaux peinent à répondre aux besoins actuels et l’arrivée du REM dans le paysage absorbera une bonne partie des ressources financières disponibles.

« Plutôt que de chercher à faire du profit avec le transport en commun, le but premier d’un tel réseau devrait être de répondre aux besoins des usagers; la CAQ et les libéraux semblent l’avoir oublié », conclut la coalition.

La coalition inclut le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le Syndicat des métallos, le Syndicat canadien des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB), l’Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l’aérospatiale (AIMTA), l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) et le Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES).

Partagez!