Sur la Côte-Nord, ça négocie et ça fonctionne !

Les sections locales du SCFP n’ont pas chômé sur la Côte-Nord durant l’automne. Six conventions collectives ont été négociées et entérinées pendant cette période.

« Nous croyons à la négociation collective parce que nous voyons les résultats. Une très grande majorité de ces pourparlers étant du secteur municipal, nous sommes encore plus fiers. Nous avons vécu dans certains milieux, des échanges avec des élus qui voulaient vraiment comprendre la réalité des employés. C’est une marque de respect et c’est encourageant! », a souligné Charlaine Sirois, conseillère syndicale du SCFP sur la Côte-Nord.

De ces contrats de travail, deux d’entre eux sont de toutes premières conventions collectives: les débardeurs travaillant au port de Baie-Comeau pour la compagnie Arrimage du Nord inc. ainsi que les policiers du Conseil de Bande de Uashat Mak Mani-Utenam.

Les employés de l’OMH de la Ville de Sept-Îles, les employés municipaux de Havre-Saint-Pierre ainsi que les cols blancs de la Ville de Baie-Comeau ont, quant à eux, signé le renouvellement de leur convention collective, sans oublier l’entente conclue pour les éboueurs de Uashat Mak Mani-Utenam.

« L’ensemble de ces travailleurs et travailleuses a su négocier ses conditions de travail afin de les améliorer, et ce, dans le respect de tous. Tantôt rapide, tantôt plus longue, mais une chose est certaine, la négociation, ça fonctionne! », de conclure la conseillère syndicale.

 

Partagez!