Signature d’une nouvelle convention collective entre la Ville de Val-d’Or et ses cols bleus et blancs

La Ville de Val-d’Or et ses cols bleus et blancs affiliés au Syndicat canadien de la fonction publique, local 128, ont procédé cette semaine à la signature de leur nouvelle convention collective.

Cette nouveau contrat de travail est d’une durée de sept ans et couvre la période du 1e décembre 2015 au 30 novembre 2022. Celle-ci prévoit notamment des augmentations salariales variant entre 2,0 % et 2,9 % par année et des ajustements au niveau des primes et des allocations. Le contrat de travail touche 100 employés réguliers ainsi que 41 employés temporaires et saisonniers. Les négociations furent entamées en février 2016 pour se conclure en décembre de la même année.

Les travailleurs ont également obtenu l’augmentation de l’ensemble des primes, incluant les primes de nuit et les allocations de repas. Ils ont aussi réussi à obtenir une quatrième semaine de vacances après six ans d’ancienneté et non plus après sept ans de service.Et quant aux congés de maladies, les travailleurs pourraient dorénavant les utiliser, dès le début de l’année, pour des raisons familiales.

« De plus, nous avons ajusté la convention collective pour permettre une meilleure vie syndicale avec des clauses pour faciliter et augmenter les libérations syndicales. Nous sommes satisfaits de l’entente et du déroulement des négociations. Cette nouvelle convention fut ratifiée en décembre dernier par 87,4 % des employés concernés » affirme la conseillère syndicale SCFP, Marjolaine Boutin.

Pour le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil, cette entente reflète les relations de travail harmonieuses que la Ville de Val-d’Or entretient avec ses employés. «Je félicite les équipes patronale et syndicale pour ce travail de négociations qui s’est tenu dans un climat de respect et d’écoute. Elles ont su garder au cœur de leurs échanges la qualité des services offerts aux citoyens.»

Partagez!