Nouvelles conventions collectives à la Ville de Lorraine

Ce mardi 29 mai, deux sections locales du SCFP ont signé officiellement de nouvelles conventions collectives avec la Ville de Lorraine, dans les Basses-Laurentides. Il s’agit du SCFP 3134, qui représente une quinzaine d’employés cols blancs, ainsi que de la composante du SCFP 2129 qui regroupe six employés du centre culturel.

Les deux nouveaux contrats de travail couvrent la période du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2024, pour une durée de sept ans. Ils prévoient des augmentations salariales de 2% par année. Ils découlent de l’acceptation d’offres patronales en assemblée générale le 4 mai dernier, dans le cas des cols blancs, et le 15 mai dernier, dans le cas des employés du centre culturel.

Du côté des cols blancs, le versement de deux montants forfaitaires est également prévu pour 2018 et 2023. Aussi, une nouvelle clause établit un processus paritaire d’évaluation des fonctions.

Du côté des employés du centre culturel, un ajustement salarial additionnel est prévu à la convention collective. Cet ajustement est de l’ordre de 1,2 à 1,5% et sera étalé sur une période de quatre ans. De plus, le versement compensatoire des avantages sociaux passe de 10 à 12%.

«Ces négociations avec la Ville de Lorraine ont été difficiles. Nos équipes syndicales ont dû travailler d’arrache-pied pour empêcher des reculs et pour obtenir certains gains», a commenté Maxime Valade, conseiller syndical au SCFP.

Les cols bleus présentement en négo

Le SCFP représente aussi un troisième groupe de syndiqués à la Ville de Lorraine: les employés cols bleus, également membres de la section locale 2129. De leur côté, les négociations se poursuivent en vue du renouvellement de la convention collective. Ce sera un dossier à surveiller au cours des prochaines semaines.

Partagez!