Nouvelle convention collective à Beaconsfield

Réunis en assemblée générale le 11 octobre dernier, les employés cols bleus de la Ville de Beaconsfield ont voté à 71% en faveur d’une nouvelle convention collective. D’une durée de sept ans, l’entente couvrira la période du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2025. Les augmentations salariales totales pour cette période seront de 17,25%.

Ces employés, qui sont plus de 30, sont membres du Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal, section locale 301 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Deux nouveaux postes permanents seront créés à la signature de la convention, en plus d’un autre dans les 12 mois à compter du 1er janvier 2019.

L’employeur s’engage à former ses employés actuels pour toute la machinerie qu’il utilise. Il s’engage aussi à ramener à l’interne certains travaux présentement entre les mains de sous-traitants.

Les mécaniciens recevront un montant annuel de 375$ pour usage de leurs outils personnels. Quant aux primes de repas, elles seront majorées à 20$.

«La négociation s’est faite en moins de 10 rencontres et les discussions se sont tenues dans le respect. De négocier avant la fin de la convention collective démontre le sérieux des parties à vouloir s’entendre dans le meilleur intérêt de tout le monde», a commenté Stéphane Paré, conseiller syndical au SCFP.

L’entente de principe avec la partie patronale était intervenue le 20 septembre dernier. Quant à la signature officielle, elle aura lieu le 29 octobre prochain.

Comptant près de 116,000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70% de l’ensemble des employés municipaux au Québec, soit 32,240 membres.

Partagez!