Entente de principe au Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue

Le comité de négociation du SCFP 311 au Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue est heureux d’annoncer qu’une entente de principe a été conclue avec la partie patronale dans les négociations sur les ententes locales.

Des gains importants ont été obtenus et la partie syndicale a été en mesure de limiter les ambitions démesurées de l’employeur sur ses demandes de mobilité et de flexibilité du personnel.

La section locale organisera une tournée d’assemblées au début du mois de septembre pour présenter à ses membres l’entente de principe durement négociée.

« La loi nous permettait de conclure les ententes dans une période de 18 mois et nous avons réussi à négocier une entente à un mois et demi avant l’échéance et l’arbitrage obligatoire », de se réjouir Stéphane Lachance, conseiller syndical du SCFP. « Je tiens également à souligner le travail exceptionnel accompli par le comité de négociation du SCFP 311 », de rajouter le conseiller.

Le SCFP 311 représente les 900 employés de la catégorie 3, c’est-à-dire, le personnel de bureau, les techniciens et les professionnels de l’administration.

Partagez!