Entente de principe à l’École de technologie supérieure (ÉTS)

Ce lundi en fin de soirée, le Syndicat des employés de l’École de technologie supérieure a conclu une entente de principe avec la partie patronale au terme de plusieurs jours de négociations intensives. Ce dénouement signifie que les trois journées de grève prévues par le syndicat les 3, 4 et 5 avril sont annulées.

L’entente sera présentée aux membres et soumise au vote lors d’une assemblée générale syndicale le vendredi 6 avril en milieu de journée. Les représentants syndicaux ne commenteront pas le contenu de l’entente avant que les employés n’en prennent connaissance.

Les quelque 500 employés de soutien concernés sont sans convention collective depuis le 31 mars 2016, soit plus de deux ans. Le 26 janvier dernier, ils avaient voté à 88% en faveur de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée. Les négociations avaient été entreprises au printemps 2016.

Le Syndicat des employés de l’ÉTS (SEÉTS) représente près de 500 membres répartis parmi les groupes métiers et services, bureau, technique et professionnel. Il détient une charte délivrée par le SCFP et est reconnu sous le titre de section locale 3187.

Comptant près de 116 000 membres au Québec, le SCFP représente quelque 10 200 membres dans les universités, principalement des employés de soutien.

Partagez!