Deux ententes à Westmount

Ce lundi 25 septembre, les 140 membres cols blancs de la Ville de Westmount étaient conviés à une assemblée extraordinaire afin de se prononcer sur les ententes de principe survenues au mois de juillet dernier sur le régime de retraite (Loi 15) et à la mi-septembre sur le renouvellement de la convention collective.

C’est avec résignation que l’entente du régime de retraite a été entérinée à 96 %. Les points majeurs étant la parité dans les prises de décisions ainsi que la restructuration du régime.

« Même si le vote a été favorable, le cadre rigide de la Loi 15 a fait en sorte nous avons été obligés de charcuter drastiquement dans les conditions des futurs retraités, nos membres en étaient bien conscients et comprennent qu’on est allé chercher le maximum », de mentionner Dominic Boyer, conseiller du SCFP.

L’ancienne convention collective était échue depuis 2013. La nouvelle convention sera d’une durée de neuf ans et se terminera en 2022. Elle comprend, entre autres, des augmentations salariales d’un minimum de 19 % pour les 9 ans. Les membres ont accepté cette entente de principe à 92 %.

« Cette négociation s’est déroulée dans un contexte exceptionnel, car en plus de la restructuration du régime de retraite, cela incluait aussi une nouvelle structure salariale ainsi que l’exercice du maintien de l’équité. Le défi était énorme et les membres ont fait preuve d’une grande patience. Au final le résultat a été jugé très satisfaisant par les membres », de dire Benoît Audette, vice-président au Syndicat des fonctionnaires de Montréal (SFMM).

Partagez!