Les cols bleus de Baie-Comeau signent un nouveau contrat de travail

Les cols bleus de Baie-Comeau ont signé une nouvelle convention collective d’une durée de sept ans. L’entente de principe avait été acceptée par les membres du Syndicat, réunis en assemblée spéciale le 19 décembre dernier.

« L’employeur avait énormément de demandes en débutant cette négociation. Nous avons réussi à tirer notre épingle du jeu en améliorant quelques-unes de nos conditions de travail, tout en mettant l’épaule à la roue pour faire notre part dans un contexte économique difficile », souligne Éric St-Gelais, président du Syndicat des cols bleus de la Ville de Baie-Comeau.

La convention collective en vigueur du 1er avril 2016 au 31 mars 2023 assure aux travailleurs une moyenne d’augmentation salariale de 1,57 % par année.

Parmi les améliorations à la convention collective, notons l’ajustement de certaines primes et libérations syndicales, une nouvelle procédure allégée du traitement des griefs ainsi qu’une reconnaissance importante des salariés à statut temporaire afin d’être priorisé avant l’embauche à l’externe.

« Avec cette signature, nous venons de sécuriser nos conditions de travail jusqu’à 2023 », d’ ajouter William Gagné, vice-président du Syndicat.

La convention collective était échue depuis le 31 mars 2016

Comptant près de 116 000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70 % de l’ensemble des employés municipaux au Québec, soit 32 240 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les affaires sociales, les communications, l’éducation, les universités, l’énergie, les sociétés d’État et organismes publics, les transports aérien et terrestre, le secteur mixte ainsi que le secteur maritime. Il est le plus grand syndicat affilié à la FTQ.

 

Partagez!