Les cols blancs de la Société du parc Jean-Drapeau ont une nouvelle convention collective

La Société du parc Jean-Drapeau et le Syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SFMM-SCFP 429) ont signé jeudi une convention collective d’une durée de cinq ans qui viendra à échéance en 2021.

En plus d’améliorer les congés prévus dans la convention collective, les parties se sont entendues sur une meilleure conciliation études-travail et des augmentations salariales de l’ordre d’un peu plus de 13 % sur cinq ans. Plusieurs aménagements vont améliorer la sécurité en milieu de travail. Les accidents dans un environnement comme celui de la Société du parc Jean-Drapeau, avec des milliers de baigneurs qui visitent ses installations chaque jour, sont toujours lourds de conséquences.

« Les parties ont donc voulu monter la barre encore plus haut pour s’assurer que nos membres soient constamment formés. Nous avons maintenant de meilleures conditions de travail sur le plan des pauses et des repas. De plus, on a amélioré la sécurité du transport de nos membres afin de pallier à l’inexistence de services de transport en commun à certains moments de la soirée », de préciser Patrick Dubois, vice-président au SFMM-SCFP 429).

La nouvelle convention collective améliore aussi la vie syndicale avec une nouvelle banque de temps pour mieux répondre aux besoins des membres.

« On veut prendre le temps et les moyens de rencontrer, d’informer, de répondre à toutes questions et, surtout, d’entendre ce que les membres ont à dire », de conclure Patrick Dubois.

En conclusion, les pourparlers se sont déroulés de façon harmonieuse.

 

 

Partagez!