Secteur Affaires sociales
19 600 membres

Comptant plus de 110 000 membres au Québec, le SCFP représente 19 600 membres dans le secteur de la santé et des services sociaux au Québec.

Le SCFP est présent dans de nombreux hôpitaux, généraux et psychiatriques, dans des dizaines de centres d’accueil et de réadaptation, dans les centres jeunesse, dans les CLSC, les CHSLD et dans les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux.

Le Conseil provincial des affaires sociales

Les 19 600 membres du secteur des Affaires sociales sont regroupés au sein du Conseil provincial des affaires sociales (CPAS).

Le Conseil général du CPAS se réunit quatre fois par année, en plus du congrès sectoriel des affaires sociales à tous les deux ans.

Depuis sa création, le CPAS est en progression. Aujourd’hui, il est constitué de 58 syndicats locaux. Nous disons «constitué» car les décisions importantes et les enjeux de l’organisation sont débattus en Conseil général, lequel se réunit cinq fois par année, ou encore lors du congrès bisannuel de l’organisme.

Brève histoire du CPAS

Au printemps 1973, le Conseil provincial du secteur hospitalier tenait son congrès à Rivière-du-Loup. À l’ordre du jour, entre autres, l’éventuelle fusion avec le Conseil provincial des institutions pour adultes et enfants. L’objectif visé par les deux organisations était d’exercer une coordination plus efficace des négociations et d’assurer une meilleure représentativité des membres du SCFP.

Le congrès de fusion eut lieu à La Tuque, le 17 novembre de la même année, formant ainsi le Conseil provincial des affaires sociales (CPAS), sous la présidence de Louise Saint-Amant.

Tout organisme devant avoir un mode de fonctionnement, lors de ce congrès on rédigea donc une première version des statuts du CPAS. Soulignons qu’à l’époque la structure du bureau de direction, regroupant une présidente, un vice-président, un secrétaire-trésorier, un secrétaire archiviste et trois directeurs et directrices, s’apparentait à celles de nos sections locales.

Première date importante: le congrès de 1977.
Une rétrospective des activités du Conseil entraîna alors des modifications importantes de ses statuts, améliorant ainsi sa structure administrative pour être le plus près possible des membres. Résultat: le Bureau du CPAS serait désormais constitué comme suit:

  • présidente – président
  • secrétaire général – secrétaire générale
  • 6 vice-présidentes régionales – vice-présidents régionaux

Seconde date charnière: le congrès de mai 2006.
On y vota plusieurs amendements aux statuts pour tenir compte des nouvelles réalités résultant des modifications législatives adoptées par le gouvernement. Notons entre autres:

  • des ajustements à la représentativité des syndicats affiliés, pour tenir compte du nombre important de membres représentés par plusieurs syndicats après la fusion des établissements;
  • la composition d’un comité de négociation assurant la présence de chacune des quatre catégories d’emploi
  • la formation d’un comité pour chaque catégorie d’emploi afin de pouvoir traiter les problématiques particulières associées à chacune.

Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les communications, l’éducation, les universités, l’énergie, les municipalités, les sociétés d’État et organismes publics, les transports aérien et urbain, ainsi que le secteur mixte.

CPAS

Pour visiter le site web du Conseil provincial des affaires sociales,

CLIQUEZ ICI !

Journal La Revue

Depuis de nombreuses années, le CPAS publie son propre journal, La Revue. Pour retrouver les plus récents numéros de La Revue,

CLIQUEZ ICI !

Bulletin L'Écho du CPAS

Le CPAS publiait aussi un bulletin de nouvelles express, L’Écho du CPAS. Pour consulter les éditions de 2006 et de 2007,

CLIQUEZ ICI !

Bulletin L'Écho des Négos

En période de négociation, le CPAS publie aussi le bulletin L’Écho des Négos. Pour prendre connaissance des derniers développements dans les négociations collectives du secteur de la santé et des services sociaux,

CLIQUEZ ICI !