Signature d’une nouvelle convention au RISQ

Les 18 employés du Réseau d’informations scientifiques du Québec (RISQ) ont signé ce matin leur nouvelle convention collective. La dernière entente était échue depuis le 31 mai 2016.

Les syndiqués ont notamment obtenu une hausse salariale de 7,5 % sur cinq ans ainsi qu’une augmentation de 1 % à leur REER collectif. Un horaire comprimé sur 6 mois et la mise en place d’un programme d’aide aux employés ont également été négociés.

Organisme à but non lucratif créé en 1989, le RISQ est un réseau privé de télécommunications desservant le secteur de l’éducation au Québec en ce qui a trait à ses besoins de formation et de recherche. Son réseau à large bande de très grande capacité s’étend sur environ 6000 kilomètres et peut ainsi desservir aux alentours d’un million d’utilisateurs à travers le Québec.

Les syndiqués travaillent notamment dans le développement de réseaux informatiques pour relier les divers campus universitaires.

Le 14 juin dernier, les membres de la section locale 4633 ont voté à 73 % en faveur de l’offre patronale. « Ce fut une ronde de négociations qui s’est déroulée dans le respect », de déclarer Sylvain Calouette, conseiller du SCFP.

Comptant plus de 114 500 membres au Québec, le SCFP est présent dans 11 secteurs d’activité, soit les affaires sociales, les communications, l’éducation, les universités, l’énergie, les municipalités, les sociétés d’État et organismes publics, les transports aérien et urbain, le secteur mixte ainsi que le secteur maritime.

Partagez!